A la rencontre de Hervé SIKA

Chorégraphe, danseur et pédagogue, Hervé Sika crée la Compagnie Mood en 2006. 

C’est alors le départ d’une recherche chorégraphique singulière dans laquelle le hip hop, matière première de son travail, constitue une marche sur laquelle il s’appuie pour explorer de nouveaux territoires. De rencontres en collaborations artistiques, sa danse se nourrit, se construit, se transforme. Les influences sont multiples : culture hip hop, danse contemporaine, butô, théâtre, cirque, arts plastiques, arts visuels…
Il a ainsi travaillé aux côtés des chorégraphes
Hamid Ben Mahi et Christine Bastin, des metteurs en scène Mohamed Rouabhi, Guy Alloucherie et Ahmed Madani, des circassiens de l’Académie Fratellini et du CNAC de Chalon… mais aussi avec l’historien Gérard Noiriel, l’équipe du Bondy Blog, celle du Palais de Tokyo ou encore du Centre Pompidou.

Plus récemment l’univers de la musique classique croise régulièrement son chemin, que ce soit via ces nombreuses complicités avec le pianiste Nima Sarkechik, via sa rencontre avec la cheffe d’orchestre Mélanie Levy-Thiébaut autour du projet de création amateur Hip Hop Story, puis de l’Opéra Ballet Corps pour Corps. Dernièrement il collabore avec l’Orchestre de Chambre de Paris sur la création Douze Cordes – opéra boxé écrit avec et pour des personnes détenues.

La migration, explorée dans ses dimensions les plus larges, est un thème récurrent dans son travail chorégraphique. Les créations de la Cie MOOD/RV6K sont alors le reflet de cet engagement politique et social. En cela, Hervé Sika défend un hip hop de création où la quête de la performance spectaculaire cède la place à une écriture chorégraphique au service d’un propos.

Collaborations

En ce moment, parallèlement à son travail de création avec la Cie MOOD/RV6K, Hervé Sika est interprète sur les spectacles
No Border / Cie HVDZ – Guy Alloucherie  & Alan / Cie Les Acharnés – Mohamed Rouabhi. Pièces en tournée en 2018/19, 2019/20.